http://4.bp.blogspot.com/-2f2ZtyuUJWU/Twg6QfAsM-I/AAAAAAAAFdk/veYnnAHNTss/s1600/brotmit+krone.jpg

 

Préparation : 10 mn

Repos : 1h30 + 1h00

Cuisson 30 à 35 mn

  Pour une grande brioche

 

 

 

Ingrédients

 

20 grammes de levure fraîche (10 grammes de levure sèche) 

2 œufs entier  (environ 100 grammes) 

100 grammes de lait entier ou ½ écrémé 

Soit 200 grammes entre le poids des œufs et le lait 

500 grammes de farine T45 

60 grammes de sucre 

200 grammes de crème fraîche épaisse entière  

1 cuillère à café de sel  

100 g de raisins sec 

1 fève 

sucre glace pour la décoration 

 

 

Préparation (version main, Thermomix ou Machine à Pain)

 1 - Version à la main

Mélanger la levure dans le lait tiède et laisser mousser pendant 15 minutes. 

Mettre la farine, le sel, le sucre dans un grand plat creux. 
Ajouter les œufs et la crème fraîche, mélanger. 
Ajouter jusqu’à absorption du mélange lait/levure pour obtenir une boule. 
Pétrir jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique (environ 10 minutes). 
Laisser pousser en couvrant avec un torchon pendant 1 heure 30 minutes. 

Façonnage de la pâte voir après 

 

2 - Version au Thermomix

 Mettre dans le bol du Thermomix le lait, les œufs et la levure. 

Programmer 2 minutes à 37°c vitesse 2. 

Ajouter la farine à la sonnerie, le sucre, le sel et la crème fraîche. 

Programmer 5 minutes sur la fonction pétrin. 

Transférer à la sonnerie la pâte dans un grand saladier. 

Laisser pousser en couvrant avec un torchon pendant 1 heure 30 minutes. 

 Façonnage de la pâte voir après

   

3  - Préparation à la M.A.P  

Placer dans la cuve de la M.A.P le lait tiède et la levure fraîche émiettée. 

Remuer et laisser agir le levure pendant 15 minutes. 

Ajouter la farine, le sucre et le sel. 

Finir par les œufs battus avec la crème fraîche. 

Lancer le programme pâte qui dure 1 heure 30 minutes. (pousse) 

Façonnage de la pâte voir après

 Façonnage de la pâte 

Sortir la pâte du saladier ou de la M.A.P, elle doit avoir doublé de volume. 

Dégazer la pâte en l’aplatissant avec la paume de la main, 5 ou 6 fois sur le plan de travail. 

Découper la pâte en 4 quarts. 1 quart pour la boule du milieu.  

Séparer les 3 autres quarts en 2 ou selon le nombre de boule que vous désirez faire. N’oublier pas de mettre la fève dans une des boules.

 

https://testdichkrumm.files.wordpress.com/2011/01/dreik25c325b6nigskuchenvordembackenklein3.jpg?w=320&h=228Disposer les dans un plat  ou un cadre sans les serrer. 

Couvrir le plat d’un linge propre et laisser lever 1 heure.

 Cuisson de la brioche 

Préchauffer le four à 150°c ou thermostat  5. 

Enfourner pour 30 – 35 minutes en fonction de votre four. 

La brioche doit garder une couleur miel. 

Laisser-la refroidir entièrement avant de la démouler. 

Saupoudrer la surface de sucre glace.  

Petite histoire 

la « Galette des rois » n'existe pas en Allemagne mais est remplacé par le Dreikönigskuchen (littéralement « gâteau des trois rois » en rapport avec les Rois Mages). Le gâteau des rois est souvent une brioche aux raisins secs, comportant une pièce ou une fève.

 

 

 

Chers amies, cher amis,
 

Nous avons reçu un message de compassion et de soutien de Bad Wiessee, mais aussi d'autres messages venant de nos villes jumelles. 

Ces témoignages d'amitié  nous sont d'un grand réconfort et nous en  sommes touchés.

  

Christiane Paturaud 

 

 

 

Tous les membres du bureau du Jumelage Dourdan Bad-Wiessee vous souhaitent un Joyeux Noël, de belles fêtes et vous adressent leurs meilleurs vœux pour l’année 2015.

 

 

 

 

 

Alle Mitglieder der Stadtpartnerschaft Dourdan Bad-Wiessee wünschen Euch allem ein frohes Weihnachtsfest und einen guten Rutsch ins neue  Jahr. 

 

Dourdan, ville de l’Essonne, et Bad-Wiessee, commune du sud de la Bavière, ont scellé leur amitié en déposant des fleurs. 

 

        

 

Instauré en 1963, le jumelage entre Dourdan et Bad Wiessee est l’un des plus anciens initiés entre deux communes situées de part et d’autres du Rhin. Réunis à Verdun, les représentants des deux villes ont ainsi souhaité célébrer le Centenaire à leur manière, en mettant en valeur la réconciliation. « J’ai été marquée par l’image de Mitterand et Kohl se tenant la main », relate Maryvonne Boquet, maire de Dourdan, pour justifier cette action dans la cité de la Paix. « C’est une façon d’honorer les morts des deux pays », ajoute à ses côtés Bernd Kuntze-Fechner, conseiller municipal de Bad-Wiessee.

 

Pour sceller cette amitié, les deux communes ont souhaité déposer deux gerbes de fleurs sur le monument aux morts de Verdun, en présence de Pierre Jacquinot, conseiller municipal délégué à la mémoire.

 

Passé ce moment symbolique, Français et Allemands ont utilisé leur court séjour à visiter les différents monuments de la ville et les vestiges de la Grande Guerre.


 

Un petit groupe composé de Sarah, Maya, Katharina, Vera, Max et Stefi leur accompagnatrice ont passé la dernière semaine d'août chez leur correspondant respectifs : Flore, Youna, Lisa, Alice et Jules qui étaient accompagnés par Ludivine.

Une semaine qui a débuté par un atelier boulangerie chez M. et Me Duhamel,  boulanger à Angervilliers suivi d'un goûter chez la famille Vaillant.

A suivi le dimanche une escapade chez un vigneron champenois à Charly sur marne, qui nous a reçu  pour nous présenter son vignoble ainsi que son exploitation. Dégustation et visite des vignes sous un soleil radieux.

 

Le lundi , les jeunes ont visité la ville de Dourdan au travers d'un jeu de piste à énigmes proposé par l'office de tourisme de Dourdan et ont profité de la piscine l'après midi.

Le mardi , visite de l'opéra Garnier et grande balade dans Paris commentée par Ludivine.

Le Mercredi, C'est une journée complète à La Villette avec séance à la Géode et accès à la citée des sciences. Au retour, le groupe est accueilli à la mairie par madame le Maire.

Le jeudi, Visite du Musée d'Orsay, découverte de la tour Eiffel, des champs Elysées et soirée jeux & vidéo chez Ludivine.

Le Vendredi, dernière journée en groupe et préparation de la soirée du jumelage.

Le Samedi,  toutes les familles se sont retrouvées à Montmartre, Philipe Vaillant le papa de Jules nous a guidé dans ce quartier étonnant avant le départ des jeunes allemands de la Gare de l'est.

Malgré une météo capricieuse, la bonne humeur était au rendez vous. 

Ce fut encore une belle semaine chargée d'activités, de partage.

Un grand merci aux jeunes, à Stefi & Ludivine, et aux familles.

Laure THERVAIS

 

 

 

DÉCEMBRE 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31