Bad Wiessee est située en Haute-Bavière, dans l'arrondissement de Miesbach, sur le lac de Tegernsee. C'est une station thermale (eaux iodées sulfureuses) et un lieu de tourisme réputé. Le cœur historique du village a conservé un aspect ancien, notamment grâce aux chalets typiques de cette région de Bavière ; le long du lac se trouve une plage d’un kilomètre. La municipalité possède aussi un casino.

Le bourgmestre actuel de la ville Peter Höß 

 

 

Géographie

Bad Wiessee se situe dans les Préalpes bavaroises, sur la rive occidentale du lac de Tegernsee.

À vol d’oiseau, la ville se situe à 5 km de Gmund, 15 km de Miesbach, 20 km de Holzkirchen, à 17 km de Bald Tölz et à une cinquantaine de kilomètres de Munich. La ville est proche de la frontière avec l’Autriche.

La gare ferroviaire la plus proche est à Gmund, desservie par la Bayerische Oberlandbahn, dont la ligne rejoint Munich via Holzkirchen.

Il existe aussi une ligne de ferry qui relie régulièrement Bad Wiessee à Gmund, sur la rive Est du lac.

 

 

 

 

 

 Origine du nom

L'étymologie du nom est assez facile à deviner, du fait qu'il s'agit d'une ville créée au Moyen Âge : le nom n'a donc pas eu l'occasion de vraiment s'altérer. Bad en allemand signifie « bain » (cf. Aix-les-Bains), See signifie « lac » (en référence au lac alpin sur lequel la bourgade s'est développée) et Wies est le mot bavarois pour « Ouest » (West en allemand). Bad Wiessee est donc le « bain à l'ouest du lac ». 

Histoire

En 1491, un moine découvrit un filon d’huile dorée à proximité du lac de Tegernsee. La nouvelle de cette découverte se propagea vite et des pèlerins affluèrent par centaines pour goûter aux vertus médicales de l’huile dite de Saint-Quirin.

En 1909, le Hollandais Adriaan Stoop (nl), à la recherche de pétrole, entreprit des forages dans la zone et tomba sur une source d’eau iodée et sulfurée, aux vertus curatives. C’est à cette époque que le tourisme thermal a pris l’importance qu’on lui connaît aujourd’hui dans l’économie de la ville.

La ville est également le lieu où s’est déroulée la célèbre nuit des Longs Couteaux le 30 juin 1934, au cours de laquelle les chefs SA, notamment le capitaine Röhm, furent arrêtés par les SS en présence de Hitler et pour une part fusillés sur place. En effet, les SA y séjournaient ensemble pour leurs vacances, ce qui confirme que le village était déjà un lieu de villégiature prisé par les personnes influentes.